Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hummm... un bonbon ! [pv nat ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xuoe
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel
Est maître de: ses rêves
Est soumis par: Garrett Shrewd

MessageSujet: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Lun 6 Aoû - 13:34

La journée Xuoe avait été bien remplie. Il avait en fait passé la plus part du temps en ville bien que ce ne soit pas dans ses habitudes. Il voulait apparemment faire une surprise à son maître. Ainsi il alla de boutique en boutique aller acquérir ce don il avait besoin.
Pour ne pas avoir de problèmes, Xuoe avait caché sa queue de loup dans son jean et l’avait ficelé autour de sa jambe droite pour ne pas qu’elle le gène. De cette façon, Xuoe passait inaperçu et beaucoup le croyaient humain, quand bien sûr ils ne tombaient pas sur ses yeux rouge sang et ses canines sur développées qu’il tentait tant bien que mal à cacher en évitant de parler trop souvent. Xu n’avait pas besoin d’en venir à de telles pratiques, mais il faut avouer que c’était beaucoup plus facile pour un humain de traverser la ville que pour un hybride. Il pouvait toujours être la cible de personnes qui ne supportaient pas sa différence. Il l’avait déjà vécu. Et puis de cette façon, les vendeurs ne l’embêtaient pas non plus, ne lui demandaient pas pourquoi il avait justement besoin de ceci ou de cela. Et puis il y avait bien sûr le risque qu’on le prenne pour un hybride libéré puisqu’il était à cet instant sans son maître et alors être la cible de personnes toutes à fait différentes, plus dangereuses et sur lesquels il ne voulait pas tomber. Il en avait rencontré que deux fois dans sa vie… alors qu’il n’était qu’un louveteau, quand on l’avait enlevé à ses parents et à ses frères et la seconde fois quand il s’était évadé alors qu’il devait être mit à mort pour le soit disant assassinat de son maître. Il était d’ailleurs encore recherché dans une des villes voisines.

Enfin, tout ça pour en revenir au fait que Xuoe se baladait maintenant discrètement en ville. Le soir tomba petit à petit et finalement l’hybride décida de rentrer pour n’avoir aucun problème. Mais c’est alors qu’il marchait dans une ruelle qu’il sentit quelqu’un l’attraper par l’épaule. Il aperçu alors dans l’obscurité un homme assez étrange qui lui fit faire un pas en arrière de surprise,…et surtout devant sa laideur.

- Hey mon garçon. Pourquoi tu ne rentrerais pas ?
- Rentrer ?

Xuoe regarda dans la direction que lui montrait l’homme. Il s’agissait d’une grande battisse éclairée d’où sortait une musique entraînante. Ce n’était pas trop le genre d’endroit ou il avait l’habitude d’aller.
Xuoe lui répondit alors en s’écartant de lui pour pouvoir rentrer chez son maître et lui montrer qu’il n’était pas intéressé.

- Je ne peux pas désolé. Quelqu’un m’attend.
- Oh mais je sais où il t’attend ! Il t’attend ici !

L’homme louche désigna une nouvelle fois le club extase. Et comme bon naïf qu’il était… Xuoe se laissa embobiner.

- Monsieur Shrewd est ici ?
- Bien sûr ! Tu as tout comprit mon petit. La seule chose que tu dois faire c’est prendre ça où il te laisserons pas entrer, je te fait confiance pour par leur dire que je te l’ai donné hein. Pasque je t’aime bien hein.

L’homme lui fit un clin d’œil en lui tendant entre ses doigts un cachet de couleur bleu vif que Xuoe observa un petit moment avant de le prendre.

- Vraiment, avec ça je pourrai aller le rejoindre ? Ca a bon goût au moins ?
- Oui oui ! Moi-même j’en ai prit un là, je vais y aller tout à l’heure. Oh et passe moi ça tu n’en aura pas besoin. Je vais m’en occuper.

L’homme lui prit des mains le sachet de papier que Xuoe tenait et qui contenait bon nombre de bonnes choses à manger que l’hybride voulait ramener à son maître. Ignorant ce qui lui arrivait vraiment, Xuoe avala le cachet que venait de lui donner l’étrange bonhomme et grimaça ensuite. Il n’était pas bon du tout. Xuoe allait lui faire remarquer quand l’homme le poussa doucement en direction du club.

- Allez allez tu va pas faire attendre ton monsieur Shrewd hein.

Xuoe se mit alors à marcher vers le club. Il se sentait un peu étrange mais ce devait être rien. Xu se présenta alors à la porte et l’homme baraqué qui se trouvait là l’observa un instant avant de le laisser entrer. Dans la pénombre ses yeux rouges passaient inaperçu ce qui avait beaucoup aidé.
Xu se retrouva alors dans un endroit qu’il n’avait même jamais imaginé. Il y avait des serveuses très légèrement vêtues qui passaient devant lui. Il y avait un monde fou et une musique assourdissante.
Maître Garrett se trouvait vraiment ici ? Xuoe fit un pas en avant mais il vacilla et tout devint flou un instant avant de se rétablir. Il ne comprenait pas, était-il malade ? Il allait très bien il y avait quelques minutes.
Une jeune femme le frôla alors et posa ses mains aux longs ongles rouges sur son épaule.

- Diiis, tu m’offres un verre chéri ?
- ...un verre ?
- Oui, au bar. Allez vient.

Xuoe ne comprenait pas très bien tout ce qui s’enchaînait. Il avait même du mal à se souvenir pourquoi il était rentré ici. Son regard était embrumé et son cœur de bête battait à tout rompre dans sa poitrine. La jeune femme l’attrapa par la main et l’entraîna vers le bar. Elle s’installa alors sur un des hauts tabourets et lui désigna celui qui se trouvait à côté sien.

- Allez bébé, vient.

Cette femme devait penser qu’il était humain, un peu comme tout le monde ici. Fallais dire que ce n’était pas l’endroit favori ou trouver des hybrides en masses. Seul ceux qui étaient accompagnés de leur maître se permettaient d’être dans ce club. Que lui arriverait-il si on découvrait sa vraie nature ? Xuoe paniqua alors, un des effets du « bonbon » bleu qui l’avait prit quelques minutes avant. Xu fit d’un coup demi tour sous les yeux de la jeune femme et se précipita vers la sortie.

- Hey ! Revient !

La jeune femme en talons hauts le rattrapa par la manche. Xuoe se retourna alors vers elle et lui fit enlever sa main d’un coup. Elle resta bouche bée devant ce que venait faire Xuoe. L’hybride allait alors reprendre sa course vers la sortie mais quand il se retourna à peine il se cogna contre un homme qu’il n’avait pas vu. Il tomba alors en arrière et se retrouva sur les fesses, désorienté en plein milieu du club.

- Ahhh vous avez vu comment il ma traité ! Moi j’ai voulue être gentille et il ma traitée comme une poubelle ! Il est ignoble !

La jeune femme faisait alors sa comédie la plus populaire en bonne entraîneuse et poule de luxe. Xuoe ne l’avait même pas blessée mais c’était le genre de réactions qu’on pouvait s’attendre de ce genre de femme. Elle avait même abordée Xuoe au départ juste pour qu’il vienne dépenser de l’argent au bar puisqu’elle travaillait ici et c’était son boulot d’attirer les hommes à consommer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Lun 6 Aoû - 17:18

[POSTS PRECEDENTS : L'ANIMALERIE]




Le Club "Extase"... Kazumi Hondaime.
C'était donc lui, le maître d'Akira. Un espèce d'irresponsable qui passait son temps à faire le maquereau et sauter chacun de ses clients...??
N'empêche qu'il n'était pas dans la tâche de Nat d'assumer à sa place son Nekoï.
Plus loin qu'une réaction que l'on pourrait tout simplement qualifier de "puéril" (quoique...), Nat comptait bien se faire payer les services rendus par ce gars-là, et aussi lui expliquer sa manière de penser.
Pas forcément en étant agressif... juste en jouant un peu avec sa vie comme lui jouait avec celle de son Nekoï.

Nat soupira, jetant un coup d'oeil dans cet endroit bruyant, de débauche gratuite.
Pas du tout son genre. Il perdait son temps.
Evidemment, plusieurs nanas et plusieurs mecs l'accostèrent d'un oeil gourmand et lubrique, mais lorsqu'ils croisaient les yeux ambrés du Traqueur, leurs ardeurs étaient instantanément calmées.
Le jeune homme ne supportait pas qu'on le dérangeât inutilement, et le "regard de tueur" restait une de ses spécialités - qu'il soit d'humeur à cela ou non, d'ailleurs...

Forcément, personne ne savait où se trouvait le proprio... logique... d'ailleurs il ne valait peut-être mieux pas le savoir.
Vaincu, il se dirigea vers le comptoir. Soupira. Se gratta la tête. Se commanda un Bloody Mary. Chassa du regard un importun.
En réalité, d'une certaine manière, il s'amusait...

Quelque chose attira alors son attention immédiatement...
Le manège bien peu subtil de ceux qui veulent forcer un jeune homme... Nekoï ou Hybride, d'ici Nat ne put le déterminer avec précision...
On lui donne une drogue, on lui fait croire que son maître est à l'intérieur et hop ! On en profite allègrement !
Cela devait être commun pour les enfoirés bossant dans ce cloaque.
Nat soupira et vit ensuite l'autre manège : celui d'une "escort girl" (appelez ça comme vous voulez, mais certainement pas "ange" !) qui mit bien plus de temps que prévu à se rendre compte que le jeune homme n'était pas "humain".
Connasse aveugle, songea le jeune homme.
De plus, elle était partie pour en faire tout un char...
Sombre conne, songea-t-il ensuite.
Qui dit mieux ?

Franchement, là, ils allaient trop loin...
Le Traqueur se leva et se dirigea sans hésiter vers le jeune homme et l'autre poule, tout sauf aimable et souriant :


"Ecoute, ma poule ; je vous ai vus faire avec lui, alors fous-lui la paix. Quant à toi, amène-toi par là.", fit Nat d'une voix sans réplique en emmenant le jeune hybride avec lui, à une table éloignée et plus tranquille.

Comme d'habitude, il avait fait son justicier envers la veuve et l'hybride (ce ne serait jamais plus que la seconde fois...). Ou plutôt, il avait l'art de repérer les "bonnes pâtes"...
Il le savait. Il était trop "humain" pour être Traqueur, mais en même temps cela n'avait jamais influencé son boulot en quoi que ce fut de négatif...

Il observa quelques instants son nouvel invité, puis entreprit de savoir qui était son Maître - histoire de le lui ramener et au mieux de toucher un petit quelque chose...
Les temps étaient durs et son ventre désespérément vide.
Depuis l'histoire du jeune Akira, ses caisses étaient dans le même état que son estomac...
Et au moins, ses intentions envers le jeune homme qui se tenait face à lui n'étaient pas déplacées...

Il s'alluma une cigarette et prit le temps de détailler son visage ; agréable, sans aucun doute. Des yeux couleur de sang... des crocs...
Ainsi, c'était sans doute... hum, quoi ? Un Hybride ou un Nekoï ?
Nat secoua la tête en soupirant. Foutue mémoire... il n'arrivait même plus à se souvenir de cela !!
C'était à en mourir de rire. Bref.
Il redirigea son regard d'ambre vers le jeune homme, lui disant simplement :


" Pars, sauve-toi vite. Ils ne te laisseront tranquilles que si tu es plus rapide qu'eux, crois-moi. Tu n'as qu'à faire comme si tu avais un autre rendez-vous ailleurs..."

A partir de là, il savait qu'il venait de sauver le jeune Hybride d'une certaine violence...
Aussi, plongé dans ses pensées après que son "protégé" soit parti comme une flèche en-dehors du club, et après avoir passé commande, ne remarqua-t-il pas immédiatement la jeune femme qui s'approchait...



[En raison de l'arrêt de jeu (...) de Xuoe, j'invite ma chère Maya WOODCROFT
à me rejoindre, si elle le souhaite...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Sam 11 Aoû - 23:39

Oh. . . Mon. . . Dieu. On pourrait croire qu'un dirigeant d'une grande entreprise ainsi que ses hauts collègues étaient un peu plus distingué. . . comme de vulgaires idiots oui. Un meeting qui s'était plutot bien passé, en fait, ils avaient tout simplement discuter de la carrière montante de la jeune femme et après environ quoi, deux heures, ils avaient décidés de ramballé, enfin, jusqu'à un jeune homme eut, comme le dirigeant oserait l'appellé, une 'brillante' idée. Certe, célèbré le succès de la jeune Maya n'était pas si mal, c'était tout simplement l'endroit choisi qui était tout simplement dégoûtant. Si c'était bel et bien l'endroit convenu pour célèbrer.

Un des employés, Jeff si elle se souvenait bien, lui avait poliment offert de l'escorter jusqu'au lieu désiré. Mais il faut croire que le jeune homme n'était pas très doué avec les indications et qu'il n'avait, également, aucun sens de l'orientation et c'est avec une chance que non seulement s'étaient-ils retrouver dans le petit village d'Elladah, mais la voiture avait tombée en panne. Je vous laisse présumé la réaction de la demoiselle à cette grande nouvelle. Eux qui devaient dîné dans un restaurant, les voilà à l'autre bout de la contée.

Lui adressant un dernier regard noir, elle était sortit de la voiture, vêtu d'une splendide robe noire au décolleté innocent, mais alléchant. Elle s'éloigna rapidement de l'automobile, essayant de se convaincre que ça ne donnerait rien de demander à le congédier, il avait voulu bien faire, non, il avait voulu bien se faire voir. Prenant une grande respiration, elle ouvrit son téléphone portable et heureusement, il lui restait asser de batterie pour faire un dernier et court appel.

Composant le numéro de sa demeure, Maya attendit impatiemment que le téléphone décroche, mais sans succès, elle tomba sur la boîte vocale. Serrant les dents, elle avait une dernière option, marcher jusqu'au batiment le plus proche et demander un téléphone. Se massant faiblement le crâne, elle débuta sa 'pormenade'. Ses talons échoant d'un bruit sourd sur l'asphalte, Maya tentait de regarder aussi loin qu'elle le pouvait, à la recherche d'un signe ou d'une bâtisse, mais pas facile lorsqu'il faisait nuit.

Heureusement, la jeune femme put appercevoir l'écritau d'Elladah, signifant l'entrée de la ville. Très bien, maintenant, un téléphone pour qu'elle puisse retourner chez elle au plus vite. Malhereusement, le premier immeuble qu'elle vit ne lui inspira pas du tout confiance. Jamais elle n'orait entré dans un club, encore plus si celui était nommé 'Extase'. Mais aussi, jamais elle n'aurait eu à le faire s'elle aurait sa batterie chargée. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour son chez soi. Elle avait dit la première bâtisse et elle allait y entrer !

Soupirant et maudissant son orgueil ainsi que sa tête de cochon, Maya entra calmement dans le club pour ensuite souhaiter de n'y être jamais entré. Mais quel. . . manque de pudité ! Franchement, du calme Maya, tu es tout simplement trop coincée. Moui. Mais il faut dire qu'en ce moment, elle adorait être coincée. Passant une main légère sur son visage, la jeune femme décida d'aller voir le barman pour pouvoir passé un coup de fil et sa seule réponse fut : 'Pas d'alcool, pas de téléphone.'

Pfff, sale con.

Mais Maya se retint de nouveau, même si on pouvait voir dans son regard une immense frustration. Très bien ! Elle n'avait qu'à demander à l'un des occupants de ce club . . . en espèrant qu'ils ne lui sautent pas dessus. Passant ses longs cheveux sur son épaule, la demoiselle se mit à la recherche d'une personne, comment dire, n'ayant pas le visage occupé.

Elle remarqua alors un homme, seul à une table. Il se semblait pas saoul, ni trop dérangé, elle pourrait tenté sa chance. Repoussant un homme un peu trop direct dans ses avances, elle se fraya un chemin vers lui et lorsqu'elle fut à sa hauteur, elle se racla la gorge, désireuse de son attention.

" Pardonner moi, mais, auriez-vous un téléphone ? "

Il allait sans doute la trouver stupide, mais avec le regard qu'elle lui adressait, il n'avait pas intérêt à l'insulté ,la jeune femme avait les nerfs à vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Sam 11 Aoû - 23:55

Ladite jeune femme semblait courroucée.
N'ayant pas pu assister à son arrivée, Nat mit de côté ses pensées. Il ne savait pas ce qui la mettait dans une telle rage, mais...
...mais vu sa tenue, son attitude corporelle et ce qui émanait d'elle, elle était certainement de la haute (personnes que Nat tâchait d'ailleurs déviter le plus possible au vu de leur caractère et caprices injurieux pour quelqu'un comme lui) ; elle était au demeurant très jolie, mais quelque peu différente de la masse qui peuplait cet endroit vicié et vicelard.


" Pardonner moi, mais, auriez-vous un téléphone ? "

Un... téléphone, hein.
Encore l'une de ses personnes qui vivait l'oreille vissée à ces appareils inutiles et gênants...
Néanmoins, Nat lui tendit le sien de bonne grâce, d'autant plus que la demande était polie et qu'il était trop las pour s'attirer des emmerdes avec quiconque, ponctuant simplement son geste d'un hochement de tête.
Eh oui, il en possédait bien un. Mais ce n'était que pour les "cas extrêmes" : blessures alors qu'il se trouvait isolé en pleine cambrousse (lors d'une mission donc), changements de contrat de dernière minute, etc.

Mais après tout, peut-être que la jeune femme avait de bonnes raisons...
A froce de vivre reclus, Nat en devenait presque asocial et désagréable - malgré son côté bon Samaritain.
Alors il prit le temps de la détailler un peu mieux, et superficiellement : très jolie fille, rien à redire. Une magnifique robe noire restant tout à fait correcte niveau "pudiquomètre", vraiment il y avait quelque chose de remarquable en elle.

Il attendit alors un tout petit peu (histoire de ne pas la déranger inutilement) et finit par lui demander d'une voix très calme :


"Puis-je vous être d'une quelconque aide, sorti du téléphone ?"

Ou en d'autres termes : quelque chose vous ennuie, je le vois bien, mais j'ai pas trop envie de m'immiscer non plus dans vos affaires personnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Dim 12 Aoû - 0:25

Un sourt silence se suivit de la demande de la jeune femme. Oui, un téléphone et puis quoi ? Prenant un grand respire et soupirant ensuite de soulagement, elle le remiercia avoir de composer de nouveau le numéro et, miracle des miracles, la voix de Merinn se fit entendre au bout de la ligne.

Se tournant dos à l'homme, question d'avoir un semblant d'intimité, elle engagea sa conversation avec Merinn.

" Comment ça, un temps inadéquat ? . . . Merinn, où est le chauffeur ? . . . En vacance !? Pourquoi suis-je la dernière prévenue ? . . . Non ça ira, je m'arrangerait, ne vous inquiètez pas, aurevoir. "

Soupirant une nouvelle fois, elle se retourna vers le ténébreux et lui rendit son téléphone, pinçant ses lèvres dans le même temps. Non mais, que voulait-elle dire par un temps inadéquat ? Plissant légèrement les yeux, elle essaya de trouver une fenêtre près et lorsqu'elle vit dehors, elle comprit parfaitement ce que voulait dire Merinn. Une pluie torentielle. Ce qui voulait dire que la vieille femme était dans incapable de conduir et le chauffeur, bah, il était, paraît-il, en vacance.

Elle fut alors sortit de ses pensées par le jeune homme, qui lui demanda s'elle avait besoin d'une quelconque aide. Les épaules affaissées, mais ne voulant aucunement admettre qu'elle ne pouvait rentrer chez elle pour le moment, Maya se mordilla la joue de l'intérieure avant de lui fournir une réponse.

" Disons tout simplement que je ne suis pas supposée d'être ici. . . Je n'aurais qu'à attraper un taxi lorsque la pluie se sera calmée. . . "

En assumant qu'il y avait bel et bien des taxis dans ce petit village. Tournant de nouveau son attention sur le jeune homme, elle fit un léger signe, histoire d'indiqué la chaise libre et lui demanda.

" Vous permettez ? "

Et c'est en attendant son accord qu'elle resta là, prête à s'asseoir avec un étranger, mais un étranger qui a bien voulut lui fournir un fichu téléphone. Au moins, les gens semblaient rester loin d'elle, et elle se demandait bien pourquoi. La réponse serait-elle celui qui était assis en face de la demoiselle ? Il faut dire qu'il n'avait pas l'aire très accueillant au deuxièment coup d'oeil, même si ça beauté, elle, était plutot charmante aux yeux des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Dim 12 Aoû - 0:44

Le Traqueur observa son interlocutrice discrètement, comme il le faisait toujours avec un(e) inconnu(e) : sans se faire repérer, donc en ne fixant jamais cette personne avec une insistance déplacée.
Elle semblait vraiment courroucée, oui...

Pour une histoire d'être ramenée chez elle - ce qu'il comprenait parfaitement vu ce qu'il tombait actuellement. Il en profiterait donc pour rester au chaud quelques temps, lui aussi, quand bien même ce cloaque lui déplaisait fortement...

"Je vous en prie, prenez place.", dit-il plus pour la conforter dans son propre geste que pour l'anticiper.

"Il est dommage que je ne possède aucun véhicule, je vous aurais volontiers ramenée. Et loin de moi toute pensée déplacée."

Mais bon, comme dit, Nat n'était pas du genre à s'encombrer d'un moyen de transport alors qu'il marchait tout le temps, pour son job ou non.
Pour le reste...


"Puis-je me permettre de vous demander votre nom, ainsi que votre profession ? Puisque nous sommes tous deux voués à nous supporter quelques temps, au moins le temps que cela se calme dehors, profitons-en pour discuter."

Sur son visage était clairement affichées ses intentions : juste discuter. Rien de plus, rien de moins.
Juste l'occasion pour deux personnes de passage (contre leur gré, d'ailleurs) de se tenir compagnie...
Aussi le lui avait-il demandé quelques informations sur elle-même en premier, peu sûr qu'elle soit encline à accepter son innocente proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Dim 12 Aoû - 3:43

Murmurant un remerciment, Maya prit place à la table, portant ses mains sur ses cuisses. Regardant de nouveau les alentours, la demoiselle ne put empêcher un léger froncement de ses fines arcades sourcillères. Franchement, ces gens dépassaient la débauche à ce rythme là, espèrons que le temps s'amiliore rapidement pour qu'elle puisse plnger la tête dans un livre et oublier tout ça.

Tournant la tête vers l'inconnu assis à ses côtés, elle remua un peu, prenant conscience de ses paroles. Mais malgré la sincérité dans les mots de l'étrangé, Maya n'était pas du genre à faire confiance au premier venu. Il avait été difficile pour Jeff de la convaincre de monter en voiture avec elle et pourtant, elle le connaissait depuis au moins un an, pas comme cet inconnu, parce que c'est ce qu'il était, un inconnu.

" Je vous en remercie. . . "

Fut la seule chose qui sortit de ses lèvres sucrées. Fermant les yeux quelques secondes, la jeune femme parrut contrariée, mais le tout disparut alors que le jeune homme semblait lui faire un questionnaire. Elle l'observa un moment, voyant que c'était tout ce qu'il voulait, pas d'arrières pensées, juste des paroles. Elle aquiesca donc, et se présenta.

" Je m'appelle Maya Woodcroft et je suis commédienne. . . Je fais aussi dans le chant et vous ? "

Demanda-t-elle à son tour, posant maintenant ses petites mains sur la table. Elle le scruta un moment, son oeil gauche semblant plus vide que le droit, celui-ci possèdant son seul regard sur le monde qui l'entourait. Il avait raison, s'ils étaient obligés de se tenir companie, enfin, pas vraiment obligé puisque n'importe qui pouvait se redresser et partir dans un autre coin du club et ce, au risque de se faire 'arceler' par n'importe qui. Mais enfin, pour enrevenir aux moutons, il était bien de discuter, pour passer le temps.

Écartant une mèche de son visage, la jeune femme abaissa son regard ambré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Dim 12 Aoû - 4:52

Hmm, apparemment son petit discours et son attitude avaient finalement poussé la jeune femme à lui faire un tant soit peu confiance.
De toute manière, dans ce monde de fous, d'arrogants et de pervers, Nat comprenait parfaitement qu'elle se posât des questions quant à sa bonne foi.
De plus, il n'était vraiment pas le genre d'homme à agir comme un malpropre... déjà parce que cette attitude tordue le profondément, et ensuite parce qu'il n'aurait pas aimé avoir à marquer un jour sur son calepin "A fait le pervers aujourd'hui".

Et quoi ? Franchement il y avait mieux à faire.
Il savait que son temps était compté - oh ça oui, c'était la seule chose bien ancrée dans sa tête.
Alors au lieu de brûler sa vie par les deux bouts, il préférait amplement vivre en "harmonie" avec les "créatures" de ce monde.
Communiquer en faisait partie de cette démarche...

Mais malgré toutes ses bonnes intentions, il s'ennuyait profondément.
Il lui manquait quelque chose, oui. Une présence. Constante si possible.
Il lui était impossible de continuer ainsi, en effaçant toute trace - toute fraction de seconde !! - de sa propre vie, sans jamais laisser de souvenir, ni quoi que ce fut.


"Mon nom est Nathaniel Solo, mais ici on m'appelle Nat. Je suis Traqueur. Enchanté, mademoiselle Maya."

Il se tut quelques instants, puis sachant qu'il pouvait se permettre de poser davantage de questions à présent que le contact avait été établi, et ce dans les deux sens.

"Comédienne et chanteuse... quel beaux métiers." Nouveau silence, puis : "Je suppose que pour vous, comme pour n'importe qui ici, les temps sont durs - quoique, en voyant ces pantins déambuler ici, on peut se le demander... Etes-vous heureuse ?"

Question étrange certes, mais qu'il était toujours intéressante à poser.
Pour un homme comme Nat, le "bonheur" (même si pour lui cela n'existait pas, pas plus que la "liberté" d'ailleurs...) était une notion très vaste, et il était toujours agréable d'avoir un avis extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Lun 20 Aoû - 2:45

Alors que le jeune homme s'introduisait à son tour, Maya porta son regard sur lui, l'étudiant plus en profondeur. Nathaniel, c'était un joli nom, le même que l'un de ses cousins si elle ne se trompait pas. Le jeune homme, en temps que tel était également joli, non, beau. Oui, l'une de ses beauté brute. Mal rasé, les cheveux hirsutes et ses yeux perçants. Très beau spéciment comme dirait certaines, mais innacessible par choix.

Et en plus, il était poli. Mais d'après son attitude indifférente, il était claire pour la brunette que ce jeune homme était célibataire et qu'il devait désiré le rester. Enfin, ce n'est pas comme si elle allait se jeter à son coup. L'unique raison de sa présence ici était l'attente que le temps s'éclaircisse pour ensuite rentrer chez elle ou prendre une chambre à l'auberge.

" Enchantée également. "

Lui répondit-elle avec calme. Un silence se suivit et Maya fit signe à un serveur de s'approcher pour ensuite commander une simple limonade dont le tau d'alcool était quasi-nul. Raison simple, elle détestait l'alcool. Pas question de se saouler comme une conne. Soupirant faiblement, Maya arqua un sourcil à la question de l'homme. Son expression chanagea du tout au tout, à vari dire, la jeune femme détestait comme lui pose des questions sur elle-même. Un nom, une profession, c'était bien les seules informations qu'elle pouvait donner avec aisance.

" Je suis désolée, mais je préfère ne pas répondre à ceci. "

Dit-elle simplement, sa voix sucrée s'enlaçant avec froideur. Serrant les dents, elle prit la limonade que le serveur venait de déposer devant elle et prit une légère gorgée. Elle n'allait pas confié sa vie sentimentale à un étranger tout de même.

" M.Solo, est-il possible que durant mon séjour ici, nous pouvons discuter de choses simples. Aucune mention de la vie personnelle ou professionnelle ? "

Après tout, si elle était pour rester ici un moment, ce serait mieux que la conversation ne s'envenime pas. Maya ne voulait pas se compliquer la vie ce soir, juste un soir sur 365 jours, ce n'était pas beaucoup demander, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   Mar 28 Aoû - 17:34

La vie est parfois bien plus compliquée qu'il ne le paraît.
Rectification... "certaines" vies "semblent" plus compliquées "que leur propriétaire ne le laisse paraître".
Nat avait froissé la jeune demoiselle, semblait-il...
Il éclata de rire, un rire clair et franc, et lui jeta un coup d'oeil amusé (mais aucunement déplacé) :


"Ah ! J'espère que vous ne vous méprenez pas ! Je ne voulais vraiment pas vous paraître indiscret, encore moins discourtois."

Son hilarité s'éteignit tranquillement, mais pour sûr, le bougre avait un sacré sens de l'humour et surtout de l'auto-dérision.
Nat n'aimait pas que les choses tournent au vinaigre.
Parfois même, il poussait le vice jusqu'à imposer quelques petites marques d'humour à ses proies...
Oui, il aimait profondément l'humour.


"Nous sommes l'un pour l'autre des inconnus, des étrangers. Des passagers, sur une seule et même route qui ne s'entrecroisera plus jamais ; car nous ne nous croiserons sans doute jamais plus. C'était seulement pour cette raison que je vous proposais pour une fois d'ouvrir vos réelles pensées. Car quoi...? Je ne vais certainement pas vous juger, vous condamner. Encore moins le répéter à quiconque."

Nat n'était pas d'une nature curieuse, et sa voix égale le prouvait ; peu lui importait que Maya se confie à lui. C'était juste une simple suggestion, juste histoire de rendre le moment plus agréable.
Mais il respectait les choix de quiconque. Non que ce fut dans sa nature, mais il savait d'expérience que dans ce monde, cela prolongeait sensiblement sa vie - encore que celle-ci soit bien courte à présent...

* L'homme a peur de la mort, la vie a peur de l'inconnu, de ce qui ne bouge plus et ne communique plus. Cela est plus explicatif que le goût pour l'éternité que l'on prête à l'homme.
L'homme veut être Dieu, tout comprendre, tout savoir, accéder à la plénitude des sens de la vie dans l'Univers. L'homme n'est pas Dieu, il en serait son image. A chacun son interprétation. *


Une fois de plus Nat frissonna de manière imperceptible en entendant ces funestes mots dans son esprit.
Il le savait pourtant parfaitement, qu'il était condamné !
Aucun besoin de le lui répéter, surtout ainsi...
Secouant la tête et oubliant ces sonnets aux consonnances horriblement religieuses, il sourit et demanda alors à son interlocutrice :


"Discutons de choses simples, alors, Mademoiselle Maya. Si seulement vous pouviez me dire ce que vous entendez exactement par "choses simples"...", conclut-il avec un large sourire, finissant son verre d'un trait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hummm... un bonbon ! [pv nat ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hummm... un bonbon ! [pv nat ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pimentine, un bonbon acidulé
» Bonbon-Godard
» Viens, on va jouer à casse-bonbon ! | PV Ironie Funeste |
» Un bonbon ou une farce ?
» Hypocrisie de la societe Haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Le village d'Elladah :: Le club "Extase"-
Sauter vers: