Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mamoru Udo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamoru Udo
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/04/2008

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: homosexuel
Est maître de: Matt
Est soumis par: personne, vous comprenez ca ?

MessageSujet: Mamoru Udo   Mer 9 Avr - 17:20

Nom : Udo

Prénom : Mamoru

Âge : 22 ans

Sexe : masculin

Sexualité : homosexuel

Métier : medecin

Niveau social : riche

Famille :
Hiro mon père Myio ma mere
Akio mon frère

Je vais vous faire simple car je n'aime pas en parler. Mon père et ma mère sont encore en vie, ils travaillent tout les deux dans leur metier respectif, tant dis que mon frère Akio lui vit à la maison, sans rien faire, mais pour moi il est mort, je ne veux plus en parler, surtout après se qu'il m'a fait. Cela fait depuis mon depart que je ne les ai pas vu et je ne veux plus jamais les revoir.

Histoire : Tout commence dans un laboratoire. Il y avait un homme qui s'appellait Hiro et qui était scientifique. Il devait créér de nouveaux nekos, mais ils devaient être tous soumis pour pouvoir satisfaire leur maitre. Un jour, un probleme arriva et ils firent venir un medecin, une très belle femme du nom de Myio. Elle dû s'occuper de plusieurs blessés qui avaient été brûlés après l'explosion d'une machine, et Hiro en faisait partit.

Il la laissa le soigner, même s'il trouvait ca inutile vu qu'il avait été brûlé juste au bras et au visage alors que d'autre étaient bien plus brûlés que lui. Il la laissa faire vu qu'elle ne voulait pas lui laisser le choix et pendant qu'elle s'occupait des autres, il regardait si ces recherches n'avaient pas été detruites, car il y avait passé des années dessus et il ne voulait pas tout perdre.

Pendant plusieurs mois il dût retourner voir cette femme pour qu'elle surveille bien ces blessures, mais petit à petit, sans le vouloir, ils tomberent amoureux l'un de l'autre. Un an plus tard, ils se marierent tout les deux, mais il y avait quelque chose que Myio n'aimait pas, même si elle ne voulais pas le dire, c'était le metier de son mari. Elle trouvait ca trop cruel de creer des nekos pour qu'ils servent de jouet à des maitres.

Elle ne dit rien, continuant de l'aimer comme il était. Mais un jour, son mari ramena un petit neko à leur maison, en disant qu'il n'avait pas été créé comme il le fallait, et ils voulaient le tuer, sauf que lui ne voulait pas. Myio accepta de le garder mais ils l'eleverent comme un fils, car elle ne le voulait pas pour servir de femme de menage ou bien que quelqu'un profite de sa naiveté.

Le petit Akio fût elevé comme leur propre enfant, ils faisaient tout pour que personne ne le touche, ne le laissant jamais seul, et au tout de deux ans, Myio tomba enceinte. Ils ne savaiet pas s'il pourrait l'elever mais ils se dirent que ca ferait un petit frère pour Akio et en même temps il avait été concus de leur amour, alors ils le garderent. Et neuf mois plus tard, j'arriva dans leur vie.

Je me rappel pas grand chose, vu que j'étais bébé, mais je vais vous dire se qu'on m'a dit. Comme j'étais né de l'union de mes parents, ils me chouchouterent mais sans oublier Akio, qui d'ailleurs m'accepta comme son frère. Il s'occupait même de moi pour aider notre mère, comme ca elle n'avait pas à tout faire toute seule, vu que papa était pas souvent là. Ca lui arrivait des fois de rester pendant des mois dans son laboratoire.

Je grandis donc dans cette famille un peu particuliere mais comparé à Akio, j'allais à l'ecole. Je trouvais ca dommage qu'il ne puisse pas y allez, juste parce qu'il avait une queue et des oreilles de chat, après tout il était comme moi. Comme je trouvais ca injuste, je demanda à nos parents si c'était possible qu'on puisse etudier à la maison, comme ca on pourrait être ensemble et il ne sentirait pas rejetté.

Heureusement, ils accepterent et on avait un professeur rien que pour nous. On faisait tout pour avoir de bonne note pour que nos parents soient fieres de nous, puis on travaillait très dur, mais j'avais pas prevu se qui allait se passer. Un soir alors qu'on était tout les deux dans la chambre en train d'etudier, Akio s'approcha de moi pour m'embrasser. Je sais pas pourquoi mais je l'ai laissé faire.

Je pensais que ca n'était pas bien parce que j'avais 12 et lui 15, puis on était deux garcons mais j'avais aimé, alors je l'ai embrassé. Par la suite, on continuais à s'embrasser mais sans allez plus loin, on se sentait pas près de toute facon. Alors on se cachait pour pas que nos parents nous gronde, même si au final on n'était pas vraiment frère. Mais moi ca me derangeait pas.

Quand j'ai eus 15 ans et lui 18, notre maitre a amené son fils pour nous faire cours, en disant qu'il n'avait pas ecole. Sauf qu'ils nous as laissé avec lui tout seul, et pendant que moi j'allais chercher de quoi boire dans la cuisine, eux deux étaient en train de s'embrasser mais pas seulement ca. Comment je le sais ? En revenant avec le plateau et les boissons, ils étaient sur le canapé à moitié nu en train de se caresser.

Je laissa tomber le plateau pendant que mes larmes coulaient le long de mes joues, je pensais vraiment qu'il m'aimait mais en fait c'était un mensonge. A partir de ce moment là, je decida de ne plus lui adresser la parole, il m'avait fait trop de mal, et moi comme un idiot je l'avais crû. Il avait essayé plusieurs fois de me parler mais à chaque fois se qu'il me disait c'était qu'il ne pouvait pas se controler.

Il me dit même un jour qu'il avait déjà couché avec un homme, pour voir se que ca faisait, donc il m'avait trahis, et ca m'avait encore plus fait de mal. Comme je voulais partir de chez moi pour ne plus le voir, je chercha un metier qui pourrait me plaire, et je decida de devenir medecin comme ma mere. J'aimais ca aidé les gens, mais surtout la seule ecole qu'il y avait, était très loin.

Je partis donc de chez moi pour être pensionnaire là bas et le jour de mon depart je n'adressa pas la parole à mon frère. Je partis sans aucun remord, après tout il m'avait fait souffrir donc il n'existait plus pour moi. De toute facon je partis sans rien dire même à mes parents. Au moins là bas je verrais plus personne et ca me plaisait, car comme ca je ferais tout pour y oublier.

Je travailla très dur, passant tout les examens avec succés pour être un bon medecin. Je ne sortais jamais, je preferais etudier encore et encore, sauf un soir. Je n'arretais pas de pleurer, car c'était la date du jour où on s'était avoué nos sentiments, et depuis chaque année je pleurais dans mon coin. Sauf se soir là je decida de sortir pour allez dans un bar. Je sais que j'ai beaucoup bû et que j'ai couché avec le premier homme que j'ai trouvé.

Le lendemain j'avais mal, en fait je crois que cet idiot m'a mordu pendant qu'on le faisais, mais je me rappellais de rien. Par la suite, je ne quittais ma chambre que pour allez en cours, et quand j'ai obtenu mon diplome de medecin je partir pour allez travailler dans un très grand hopital, qui voulait bien de moi, vu que j'étais le meilleur de ma promotion, et que tout le monde me recommendais, et me voilà maintenant dans une ville inconnue.

Physique : Vous en demandez beaucoup là, mais bon je vais repondre. Je fais un metre 80 pour 70 kg, je suis un peu musclé mais sans plus. Je me maintient en forme mais sans en faire trop, je trouve ca laid en fait. J'ai des cheveux blonds, coupés assez courts mais qui tombe sur mes epaules, avec des meches devant mes yeux qui sont d'une couleur bleu très claire et qui soit disant attire tout les regards, mais je m'en occupe pas. J'ai un nez fin et une fine bouche. J'ai une peau de couleur pêche, très douce, mais personne à le droit de me toucher, sauf si je le decide. Pour les vêtements, je ne met que des vêtements noirs, même si je suis medecin. Pour le haut, des t-shirts moulants, et des sweats à capuche. Pour le bas je ne met que des baggys, avec plein de poches et des chaînes qui pendent un peu partout. Sinon j'ai des piercings, trois à l'oreille gauche et deux à l'oreille droite, ainsi qu'un labret, un petit anneau, et j'en ai aussi un à la langue. J'en ai un autre aussi au teton, un anneau que j'adore beaucoup, autant dire que j'aimes les piercings. Sinon j'ai un tatouage sur le biceps droit, un fil barbelé et j'en ai un dans le bas du dos, un ange avec des flammes, mais pour les voir, il va falloir me mettre nu et c'est pas gagné.

Mental : Et bien par quoi commencer ? Je suis quelqu'un de gentil malgré les apparences, sauf que voilà je ne laisse personne me voir sous mon vrai jour. Pourquoi ? On m'a déjà trahis une fois et je n'ai pas envie que ca recommence, alors maintenant je suis une personne froide, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Quand quelqu'un arrivera à me voir sous mon jour, c'est qu'il aura beaucoup de chance. Je fais confiance une fois, si on me trahis il faut mieux m'oublier, car je ne vous le pardonnerais pas. En amour, je suis plutôt du genre fidel, mais si j'ai plusieurs nekos je les aimerais tous car j'ai besoin de beaucoup d'amour même si je le fais pas voir. Je veux bien sur qu'ils me soient fidels, si je les vois allez ailleurs, je les abandonnerais sans aucun remord. On me l'a déjà fais une fois, ca m'a suffit. Autant dire que j'ai le coeur brisé et je suis pas sûr de pouvoir aimer une nouvelle fois, mais peut être que si quelqu'un m'apprend à aimer j'y arriverais mais il faudrait du courage pour ca, et avoir de la patience. Par contre une chose, j'adore les nekos, malgré se qu'il m'a fait. Je les trouve vraiment très beau, et je peux pas m'empêcher de vouloir les caliner, mais au bout d'un moment bien sur, mais ca n'est pas pour ca que je vais avoir confiance tout de suite.

Liens : //

Autre : //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mamoru Udo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tetsujin 28 par Mamoru Oshii
» Premier Adversaire ( Mamoru Kurei )
» C'est une embuscade ça? [Mamoru Kurei- tous, après plusieurs postes]
» Qu'est-ce que c'est que ce tournoi de merde [Mamoru Trez]
» Mamoru Kurei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Le registre :: Fiche des Humains-
Sauter vers: